Recette crepe bretonne

Qui n’a pas encore entendu parler des fameuses crêpes traditionnelles bretonnes ? La Bretagne ou plus précisément la Haute et la Basse-Bretagne sont réputées pour leurs trois gourmandises : les galettes, le far et les crêpes. Bien qu’elles soient souvent confondues, ce sont en réalité deux recettes typiques de la région mais différentes de par leur consistance et leur goût.

Toutefois, les crêpes bretonnes sont celles qui font la réputation de la région voire même du pays dans toute l’Europe. On distingue notamment les crêpes salées à base de farine de blé noir, aussi connues sous le nom de crêpes de sarrasin et les crêpes sucrées à base de farine de froment. En Bretagne, elles se mangent au petit-déjeuner, au goûter ou en en cas tout comme elles accompagnent les jours de fête.

Selon l’histoire, la crêpe au froment est apparue il y a seulement un siècle si la crêpe de sarrasin est déjà connue depuis le XVI è siècle. En effet, le sarrasin ou le blé noir est une plante originaire de l’Asie du Nord Est, de la Chine, du Corée et du Japon. Il était surnommé « la plante des cent jours » en référence à la durée de sa culture, du semi à la récolte. La culture se répand en Europe et ailleurs à partir du XIVè siècle. Mais puisque le blé noir ne fleurit que sur des terres acides et bien arrosées sou un climat doux, il n’a poussé que sur certaines régions de la France dont la Bretagne.

C’est ainsi qu’Anne de Bretagne commence la culture locale de blé noir au XVIè siècle. Les recettes de galettes et de crêpes de sarrasin font leur apparition à peu près à la même époque. En ces temps, les crêpes étaient sur toutes les tables de paysans, qu’ils soient riches ou pauvres.

Aujourd’hui, on retrouve les crêpes aussi bien sur les tables les plus raffinées que dans les crêperies. Certains les préfèrent nature mais la plupart des gens les aiment bien garnis. Bref, à chacun son goût.

Les crêpes bretonnes se distinguent par leur histoire mais aussi par leurs recettes et leurs modes de préparation. La crêpe de froment est réalisée avec une pâte légère à base de farine de froment, de lait, d’œufs et de sucre. Quant à la crêpe de sarrasin, on la prépare avec un mélange de farine de sarrasin et de froment, du sel et de l’eau. Elles sont appréciées pour leur finesse et leur texture.

En ce qui concerne la cuisson, les crêpes en Bretagne sont cuites sur les pilig. Il s’agit tout simplement d’une plaque de préparation circulaire dépourvue de bords aussi appelée crêpière. La surface est préchauffée et badigeonné de beurre. Les fermiers se servaient alors de rozell pour étaler la pâte selon la texture voulue et de la retourner pour finir la cuisson.

Mais il est tout à fait possible de les cuire sur les plaques réchauds à gaz ou à électricité ou même simplement sur une poêle. Il peut néanmoins y avoir une légère différence au niveau du goût.

camping damgan

Recette crepe bretonne salée

Les crêpes bretonnes sont de véritables régals pour la bouche. Ces trésors culinaires sont reproduits dans toute la France mais quels sont réellement leur secret?

La réussite d’une crêpe bretonne salée repose sur la préparation de la pâte. Il suffit de mélanger la farine de blé noir farine de sarrasin avec du sel et on ajoute l’eau petit à petit. On peut ensuite ajouter des œufs selon le goût de chacun. Il est important d’avoir une pâte bien homogène et avec une certaine consistance. On laisse la pâte reposer pendant au moins une heure pour obtenir des crêpes bien délicieuses.

La cuisson de la pâte ne prend généralement qu’une minute. On l’étale aussi finement que possible sur une crêpière ou une poêle enduite de beurre. On laisse les deux côtés bien se dorer.

Mais la crêpe bretonne salée se distingue surtout pour les garnitures. Champignons, dés de jambons, fromage râpé, coulis de tomates…, chacun utilise son imagination pour satisfaire leur goût et leur envie. Parmi les garnitures le plus appréciées, on distingue la crêpe complète avec jambon, emmental et œuf. On recouvre de beurre les deux côtés de la crêpe et on met au milieu le jambon et l’emmental râpé. On casse l’œuf ensuite jusqu’à la cuisson voulue. On recouvre le tout par les bords de la crêpe mais on laisse le jaune en évidence. Un vrai régal !

Recette crepe bretonne sucrée

Une pâte de crêpe bretonne sucrée est faite avec de la farine de froment. C’est bien sûr une recette sans levain. On mélange traditionnellement la farine avec les œufs, le sucre et on ajoute progressivement le lait. Le secret est d’y ajouter un peu de beurre fondu et une petite pincée de sel et on fouette la pâte jusqu’à ce qu’elle soit lisse et homogène. Le temps de repos prend au moins une heure.

Quand la pâte a bien reposé, on la cuit de la même manière que la crêpe bretonne salée. Pour la garniture des crêpes sucrées, il existe de nombreuses possibilités afin de régaler les petits et les grands. Une fois cuite, versez par exemple sur votre crêpe du chocolat fondu et des noisettes concassées ; du caramel, ou servez tout simplement une glace. Les fermiers bretons n’hésitent pas à mélanger leur crêpe traditionnelle avec des fruits confits ou caramélisés.

Recette crepe bretonne au sarrasin

La célèbre crêpe au sarrasin est une crêpe bretonne salée mais diffère un peu par la composition de la pâte. Elle nécessite notamment la farine de froment et la farine de sarrasin. On ajoute également à la pâte des œufs, du sel, de l’eau, du lait et du beurre fondu. On incorpore le lait de manière à éviter la formation de grumeaux. Comme avec les autres pâtes, on laisse reposer pendant au moins une heure avant de le cuire.

On peut facilement ajouter divers ingrédients salés aux crêpes au sarrasin. Qui peut résister à la crêpe au sarrasin bretonne complète ? Les trois ingrédients sont : jambon, œuf et emmental râpé sont ajoutés de la même manière qu’avec la crêpe salée.
Vous êtes libres d’ajouter d’autres ingrédients comme les fromages, viandes, saucisses, poissons…

Pour apprécier les crêpes traditionnelles bretonnes, rien de mieux que les cidres originaires e la région. Les bretons eux-mêmes dégustent ensemble crêpes et bolée de cidre durant leur repas.

Recette crêpe bretonne (ou galette bretonne) au piment d’Espelette

Les ingrédients pour 4 personnes :
● 100g de farine blanche
● 250g de farine de sarrasin
● 25cl d’eau
● 15cl de lait
● 25cl de bière blonde
● 1 œuf
● 1 noix de beurre pour la cuisson
● 1 pincée de sel

Garniture :

3 cuillères à soupe de gambas décortiquées
Piment d’Espelette (nous vous conseillons le piment Segida)
Epices : poivre blanc, curry…
Ciboulette ciselée
Ail semoule
½ jus de citron
2 cuillères à soupe de crème fraîche
1 pincée de sel
1 pincée de poivre

Préparation  :

Dans un grand bol, mélangez la farine blanche et la farine de sarrasin.
Dans un autre bol, battre l’œuf en entier, ajouter ensuite aux farines. Bien mélanger
Ajouter au mélange le sel, l’eau, le lait et la bière. Toujours bien mélanger afin d’obtenir une pâte lisse et bien homogène.
Laisser reposer pendant 30 minutes à 2 heures environ.
Ce laps de temps passé, beurrer une poêle. Faire cuire les galettes pendant une à deux minutes jusqu’à ce que les galettes prennent une jolie couleur dorée.

Pour la garniture :
Faire sauter les gambas, avec le piment d’Espelette et les épices. Ajouter l’ail semoule, la ciboulette ciselée et le jus de citron. Bien mélanger. Incorporer les 2 cuillères à soupe de crème fraîche. Saler et poivrer !