Actualités en Bretagne

standard

A vos papilles, quelques astuces pour réussir à coup sûr toutes vos crêpes

Plat phare du nord-ouest de la France, la crêpe se façonne de mille et une façon. Tantôt sucrée, tantôt salée, elle se cuisine également de manière plus traditionnelle à l’ancienne. A l’origine la Krampouezh était un plat paysan et ne se dégustait que lors de rares occasions : les dimanches, lors de fêtes ou encore lors des célébrations de mariages par exemple. Pour la petite histoire, elle était faîte à partir de sarrasin ou de blé noir, le froment étant plutôt réservé aux familles les plus aisées. Sur une plaque circulaire dépourvue de bord – appelée galétoire – enduite d’un corps gras – beurre ou graisse animale – la pâte y était déposée puis le tout était mis à cuire dans l’âtre. De nos jours – dans une poêle à crêpe ou un appareil à crêpe – du petit déjeuner au dîner en passant par le goûter, la crêpe ravie tous les palets même les plus délicats et émoustille les papilles de toute la famille. De génération en génération, la recette de famille se transmet. Mais voilà, réussir ses crêpes demande quelques astuces. Elles se dévoilent à vous ci-après.

Astuce n°1 : le choix des ingrédients, la clé de la réussite !

Les crêpes peuvent être garnies de crème pâtissière avec des fruits confits, de chocolat fondu avec des amandes effilées, du caramel au beurre salé avec une boule de glace à la vanille notamment pour les sucrées. Tout est affaire de goût et d’envies. Pour le côté salé, l’œuf, le jambon, le fromage, l’andouille mais aussi l’andouillette sont des grands classiques du genre. Et pour découvrir les vraies sensations, mieux vaut que les crêpes salées soient confectionnées à base de produits frais garantis produits normands.

Quant à la confection de la pâte, elle se doit de l’être également avec des produits nobles comme le lait entier, au lait écrémé mais surtout des œufs bien frais sortis tout droit du poulailler. Pour détail, les ingrédients doivent être à la même température, à température ambiante.

Astuce n°2 : la farine fluide pour des crêpes réussies

Ah les grumeaux ! La hantise de tous les chefs cuisiniers. Mieux vaut dès lors, déjà privilégier une farine fluide et la plus fine possible. Pour les crêpes salées, cela peut être une farine de sarrasin ou de blé noir. Quant aux crêpes sucrées, la pâte est élaborée à partir de farine de froment. Ensuite, il suffit de tamiser la farine pour qu’elle soit la plus fine possible ou la passer dans une passoire à maille fine à défaut de tamis ou de farine fine.

Par la suite, il est juste question de procéder par étapes. Il est préférable de commencer à mélanger les œufs avec la farine et seulement après d’ajouter le lait. Ce dernier doit être versé petit à petit. L’idéal est de fractionner la quantité de lait en 4 portions égales. Et, pour rendre les crêpes plus légères et fines, il peut être ajouté un verre de bière voire de cidre en place et lieu d’un verre de lait. L’alcool s’évaporera lors de la cuisson.

Et, si l’envie vous prend de rallonger la pâte, exit le lait qui rendra la pâte trop épaisse et collante, un peu d’eau fera tout simplement l’affaire.

Astuce n°3 : un bon repos … pas pour vous, pour la pâte bien sûr !

Rien ne vaut une pâte laissée au repos quelques heures à température ambiante pour qu’elle devienne plus souple, plus élastique, plus onctueuse. Si le temps presse et que les papilles s’impatientent, mieux vaut préparer la pâte à crêpe à partir de lait tiède.

Astuce n°4 : la crêpe qui ne colle pas et se détache délicatement

Dernière ligne droite pour devenir vous aussi un champion de crêpe, la cuisson de la crêpe. Pour que ces dernières ne finissent pas en bouillie, le choix d’une bonne poêle à revêtement anti-adhésif ou d’une crêpière est indispensable. Puis, entre chaque crêpe, il est important de graisser régulièrement le support. Pour cela, utilisez un essuie-tout imbibé d’huile, de beurre fondu ou une pomme de terre coupée en deux piquée à une fourchette.

Pour retourner la crêpe, il est de rigueur de décoller avec délicatesse les bords. Lorsque la crêpe commence à se décoller en entier, faites-la sauter ou retournez-la à l’aide d’une spatule plate.