Crepe bretonne

Les crêpes bretonnes sont des spécialités incontournables de la Bretagne. Ces gourmandises sont typiques de la région et sont même connues à travers le monde. On parle notamment des fameuses crêpes bretonnes salées à la farine de blé noir et les crêpes bretonnes sucrées à la farine de froment.

Origine de la crepe bretonne

Les crêpes bretonnes sont apparues il y a déjà plusieurs siècles. Leurs origines sont étroitement liées à l’histoire du sarrasin ou du blé noir. Cette plante qui n’est pas exactement une variété de blé, a surtout poussé dans la partie Nord Est de l’Asie et dans l’Extrême Orient. Elle a été exportée en Europe à partir du XIVe siècle. Elle apparaît en France aux alentours XVIè siècle et est très vite exploitée.

Malheureusement, le sarrasin n’a pu pousser que dans certaines régions de la France comme la Normandie, la Corrèze et la Bretagne. Ces régions étaient connues pour leur climat doux et humide et leurs terrains acides. Au final, seule la Bretagne connaît une profusion de la culture du sarrasin ou du blé noir. Elle reste la seule région du pays à en produire, le reste de la consommation du pays est couvert par l’importation.

Les recettes de crêpes à la farine de sarrasin ont été inventées par les paysans et elles étaient présentes à presque toutes les tables. Ils ont utilisé la farine de froment pour les crêpes sucrées et la farine de blé noir pour les crêpes salées et les galettes. Au fil du temps, les recettes se sont améliorées mais les techniques de cuisson sont restées les mêmes.

Caractéristiques de la crepe bretonne

Pourquoi les crêpes bretonnes sont si célèbres ? Tout simplement à cause de leurs saveurs délicieuses ! Leur pâte a un goût exquis qu’on peut relever avec des garnitures salées ou sucrées.

Pour les crêpes sucrées à la farine de froment, il faut du lait, du sucre, un peu de sel, des œufs et du beurre fondu.

Pour les crêpes salées à la farine de blé noir, il faut couper la farine de sarrasin avec la farine de froment pour avoir une texture moelleuse et croquante à la fois. Viennent ensuite les ingrédients tels que l’eau, le sel, les œufs et le beurre fondu. Après avoir mélangé le tout, on met la pâte au frais pour se reposer.

Le mode de cuisson des crêpes bretonnes rajoute également de l’originalité aux recettes. Les crêpières traditionnelles sont formées par une plaque ronde sans bords, généralement positionnée devant l’âtre. On y étale du beurre ou de l’huile et lorsque c’est à la bonne température, on y ajoute une fine couche de pâte. On la retourne lorsque le côté est doré et que les bords sont bien décollés. Alors seulement, on ajoute les garnitures de son choix. Cuites de cette manière, les crêpes sont encore plus savoureuses.

Les points de vente

Pour goûter aux crêpes bretonnes, le meilleur endroit est sans aucun doute la Bretagne. Les crêperies et auberges traditionnels de la région vous proposent une façon originale de déguster leurs spécialités. Vous assisterez directement à la préparation et goûterez à des produits frais avec les garnitures proposées par la maison. Découvrez les meilleures façons de avec les cidres locaux.

Sinon, il est possible de faire vos crêpes à la maison. Grâce aux caractéristiques et aux délicieuses saveurs des crêpes bretonnes, les recettes traditionnelles se sont répandues dans tout le pays. De plus, vous pouvez les concocter en famille et les personnaliser. De supers moments en famille en vue!

Aujourd’hui, les points de vente spécialisés dans les crêpes bretonnes sont nombreux. Vous pouvez facilement acheter votre crêpe bretonne où que vous soyez.