Pate a crepe bretonne

Les crêpes bretonnes sont parmi les spécialités qui font la renommée de la Bretagne et de la France. Leurs goûts et leurs textures sont uniques si bien que les recettes de crêpes bretonnes se sont répandues partout. Ce qui les différencie se trouve surtout dans les propriétés de la pâte avec lesquelles on les confectionne. Découvrez les secrets des crêpes bretonnes!

D’abord, deux types de crêpes nous viennent de Bretagne : la version salée et la version sucrée. Elles ont des saveurs différentes, elles utilisent des ingrédients différents même si le mode de cuisson est le même. On peut également les garnir de différentes manières.

Les crêpes bretonnes sont préparées avec de la farine de froment ou de la farine de blé noir ou farine de sarrasin. La première est obtenue à partir des blés tendres tandis que la seconde vient du sarrasin ou blé noir, une plante peu répandue en France mais abondante dans cette région. C’est pourquoi elles sont reconnues comme typiques de la région. Que contiennent exactement les pâtes à crêpes sucrées et salées de la Bretagne?

La pate a crepe bretonne à la farine de blé noir

Les crêpes réalisées avec de la farine de froment sont les crêpes traditionnelles sucrées. Pour bien les préparer, il faut une pâte bien lisse et bien homogène. La farine de froment est un ingrédient indispensable. Les autres ingrédients nécessaires à la préparation de la pâte sont le sucre, le lait, les œufs, un peu de sel et du beurre fondu.

On commence d’abord par mettre la farine, les œufs et le sucre dans un même bol. On fouette doucement et de plus en plus fort pour que le tout soit bien mélangé. On ajoute le sel et on verse peu à peu le lait. En versant le lait, il est important de bien l’incorporer à la pâte. Si vous l’ajoutez d’un seul coup, vous vous retrouverez avec une pâte pleine de grumeaux. Donc, il faut faire attention. Faites fondre le beurre avant de le mélanger dans la pâte.

Il ne faudrait pas non plus mélanger la pâte trop longtemps. Un temps de pause d’au moins une heure dans le réfrigérateur la permettrait de gagner du volume. Après, il ne vous reste plus qu’à la cuire. C’est bien sûr à vous de la garnir selon vos aspirations.

La pate a crepe bretonne à la farine de sarrasin

Les crêpes à la farine de sarrasin sont bien évidemment les crêpes salées. Leur préparation se fait avec de la farine de sarrasin, de la farine de froment, du sel, des œufs, du lait, de l’eau et du beurre fondu.

La réussite de la pâte dépend du coupage entre la farine de sarrasin et la farine de froment. La quantité de cette dernière ne doit pas dépasser le tiers de la farine de blé noir. On mélange les ingrédients avec les deux farines mais en essayant toujours d’ajouter progressivement le lait. La consistance de la pâte doit être parfaitement lisse. On la laisse se reposer pendant une heure avant d’entamer la cuisson. Garnir une crêpe bretonne salée n’est pas difficile. Vous pouvez choisir des ingrédients salés pour personnaliser votre crêpe.

La cuisson

Pour information, sachez que les crêpes traditionnelles bretonnes sont cuites sur une crêpière ou pilig. La surface plate et ronde est semblable à une plaque. Elle était chauffée au préalable, elle est ensuite enduite de beurre ou d’huile, (de saindoux à une certaine époque). Puis, les bretons étalaient la pâte fine jusqu’à ce qu’elles soient dorées et les retournaient au moyen des rozell.

N’empêche que vous pouvez cuire vos crêpes bretonnes sur les plaques du réchaud ou dans une poêle et utiliser une simple spatule à la place du rozell. Lorsque votre crêpe est bien dorée sur les deux côtés, vous rajoutez la garniture de votre choix et vous servez chaud. Et n’oubliez pas le verre de lait ou la bolée de cidre pour les accompagner.